Plantation et taille des rosiers

L’art d’anticiper la fleur

Plantation de rosiers toute l’année

L’automne est la meilleure période pour planter les rosiers. A cette époque de l’année, l’humidité et la température en favorisent l’enracinement. La sève descend dans les racines à l’entrée de l’hiver.

Il est donc important d’attendre novembre pour planter un rosier à racines nues car il a été élevé en plein champ, est déterré pour le transport, et ces racines à l’air libre le rendent sensible aux conditions extérieures. Un peu trop de chaleur, et il se dessèche…

Un rosier en container pose moins de soucis : il peut être planté du printemps à l’hiver en évitant les jours de gel ou de pluies trop fortes.

Taille des rosiers : l’art de favoriser la fleur

Grimpant, arbustif, tige, nain… Les rosiers se déclinent sous toutes les formes. A chaque forme de rosiers, correspond une manière de tailler.

La taille se raisonne et consiste à :

  • Éliminer le bois mort,
  • Supprimer également les brindilles faibles, les branches malades ou abimées.
  • Aérer le centre de l’arbuste, c’est à dire supprimer les branches qui pointent vers l’intérieur, de façon à laisser passer la lumière,
  • Privilégier autant que possible lors de la taille les bourgeons qui pointent vers l’extérieur.

La taille annuelle de vos rosiers leur garantit un développement harmonieux et stimule la nouvelle floraison. Ils résistent mieux aux maladies et autres parasites.

Proverbe de jardinier

“Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de mars”.

Faucher plutôt que tondre
Création d'un bassin : tirer la bâche
Location : Tracteur d'élagage avec treuil