Implantation et entretien des massifs

Vers des pratiques éco-responsables

Implanter malin pour ne pas planter idiot

Économiser l’eau en aménageant et en gérant ses massifs de manière adaptée

En prenant en compte la nature du sol dès la plantation et en choisissant bien ses plantes, il est possible de minimiser les arrosages et les pertes de végétaux. En apportant du compost en amendement et en recouvrant le sol de paillage, l’arrosage sera réduit, le paillage évitant la perte d’eau par évaporation. Un paillage réussi permet d’économiser jusqu’à 90 % d’eau. Avec son action couvrante, il empêche la pousse des mauvaises herbes tout en favorisant la vie microbienne du sol. Il existe un large choix de plantes économes en eau et décoratives pour les massifs. La première année un mélange d’annuelles et de vivaces permet de camoufler le faible développement des vivaces, qui prendront toute leur place dans le massif dès la seconde année.                                                     Prendre soin à la plantation de créer des cuvettes plutôt que des buttes au pied des plantes permet de mieux distribuer l’eau sans perte vers l’extérieur.

Arroser est bien moins souvent nécessaire que l’on aurait tendance à le croire. Pour que les arrosages soient efficaces: arrosez le soir, ou la nuit si vous avez mis en place un arrosage automatique. L’arrosage direct et localisé (goutteurs) n’entraîne pas de perte par évaporation. C’est un choix à favoriser.

Pour ne pas gaspiller l’eau potable, n’oubliez pas d’installer un récupérateur d’eau. Il va permettre de stocker l’eau de pluie pour arroser votre jardin.

L’entretien des massifs

Dés les premières gelées, il est indispensable de s’occuper des massifs pour s’assurer une abondante floraison l’année suivante.

Nous nous chargeons de tout ce qui concerne leur entretien. Rabattre les tiges des plantes vivaces et arracher les plantes annuelles. Nous enlevons également toutes les mauvaises herbes qui entrent en compétition avec les plantes de vos massifs et nuisent à leur bon développement. Puis, nous préparons la terre de vos massifs en binant entre les plantes et les arbustes et épandons si nécessaire une couche de fumier ou de compost.

Faucher plutôt que tondre
Création d'un bassin : tirer la bâche
Location : Tracteur d'élagage avec treuil